ARTISTES

 

La Compagnie     

Pour accéder aux actions de la compagnie depuis sa création, cliquez ici (document PDF) :

Sébastien Amblard

Comédien et metteur en scène 

 

Sébastien Amblard, comédien, danseur et metteur en scène. Issu du Conservatoire Supérieur d’Art Dramatique de Grenoble et de l’EPSAD de Lille, il est comédien associé du Théâtre du Nord sous la direction de Stuart Seide. Il travaille régulièrement pour la compagnie de théâtre-Oratorio Interlude et la compagnie de danse Toujours après minuit, ainsi que la compagnie TEC et Euphoric Mouvance. Il a été artiste associé au Théâtre du Peuple de Bussang sous la direction de Vincent Goethals. Il met en scène Au Nord Tes Parents d’Antoine Mouton, Quand Les Fous Affolent La Mort d’après Gherasim Luca et Mon Cœur Pour Un Sonnet d’après les Sonnets.
Il est parrain de l'Institut Supérieur d'Art Dramatique de Tunis pendant quatre années.
Il créera en Tunisie La solitude des champs de coton. Il suit la formation de danse Asap au pôle chorégraphique de Clermont-ferrand et travaille en parallèle avec les chorégraphes Mélisa Noêl et Thierry Thieû Niang. 
En 2015, il fonde avec la chorégraphe et danseuse Louise Hakim, la compagnie de danse et théâtre les Yeux de l’Inconnu, qui compte à ce jour quatre pièces à son répertoire.

Louise Hakim

Danseuse et chorégraphe 

Très jeune Louise Hakim étudie la danse aux Lilas (Seine-Saint-Denis), la musique, le chant, les claquettes et la gymnastique. Elle se forme à la danse contemporaine aux Lilas, Montreuil, Boulogne-Billancourt puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris de 2008 à 2012 et étudie le chant Carnatique (Inde du sud) et le théâtre. Elle travaille ensuite avec les chorégraphes Brigitte Seth et Roser Montllò Guberna, Tatiana Julien, Stefan Dreher, Aurélie Berland, Hervé Diasnas et Valérie Lamielle, Willi Dorner, Catherine Gendre, le Collectif Warning, le Collectif IO et le metteur en scène Vincent Goethals. En 2015 elle crée la compagnie les Yeux de l'Inconnu, basée aux Lilas, avec Sébastien Amblard, mêlant danse, théâtre et musique. Louise donne une grande importance à la pédagogie et au lien entre théâtre et danse. Passionnée de yoga depuis 2007, professeure diplômée à Ashtanga Yoga Paris en 2016, elle enseigne actuellement le yoga en compagnies et en cours particuliers.

 

Olivier Lautem

Compositeur 

 

Olivier étudie à l'Ensatt à Lyon d'où il sort en 2002, son diplôme de réalisateur sonore en poche. Depuis, il travaille dans divers milieux : le conte, le jazz, la chanson, l'électro, la marionnette, le cirque ou la musique pour enfants. Il débute la prise de son classique avec Jean Claude Malgoire. Après un passage comme technicien (Opéra de Lille, Fresnoy Studio national d'art contemporain), il rencontre la metteuse en scène Eva Vallejo et le compositeur Bruno Soulier en 2006 -Cie Interlude Théâtre Oratorio (Théâtre du Nord, le Rond Point, la Comédie de Béthune, le Bateau Feu, le Grand Air - La Roche sur Yon). Il rencontre le guitariste Ivann Cruz qui lui confie plusieurs séances de studio et ils forment un duo guitare/électroacoustique (2014, Trading Litany, produite par Muzzix/Maison Folie de Beaulieu.) Il est bassiste et improvisateur avec Esther Mollo (Cie Diagonale) dans Fait Main. Actuellement il est en préparation du spectacles : Puzzle, où il est interprète acousmatique (multidiffusion en direct) et programmeur, création d'Ivann Cruz. Il est aussi en tournée avec Quichotte, par L'Interlude T/O, qui a été créé en novembre 2016 à la Rose des Vents.

Philippe Catalano

Créateur lumière

 

Passionné de lumières, Philippe Catalano va alterner, au début de sa carrière, les fonctions de technicien et régisseur de spectacle tout en créant parallèlement des lumières dans différents espaces.

En 1991 il intègre le Festival d’Avignon. Avec l’équipe qu’il dirige, il collabore à la création des lumières à la Cour d’Honneur du Palais des Papes de 1997 à 2010, auprès d’artistes tels que Pina Bausch, Yan Fabre, Roméo Castellucci, Thomas Ostermeier, Angelin Preljocaj, Jacques Lassalle, Sasha Walz, Olivier Py, Wajdi Mouawad...

Possédant un univers artistique affirmé, souvent qualifié de « cinématographique », il a la particularité de programmer lui-même ses lumières afin de maitriser totalement le processus de création et satisfaire de façon soignée aux exigences dramaturgiques.

Il travaille aujourd'hui auprès de metteurs en scène tel que : Vincent Goethals, Jasmina Douieb, Patrice Mincke, Viviane Théophilidès, Sébastien Amblard, Louise Hakim… et est à l’origine de nombreuses créations pour le théâtre et la danse présentées au Festival d'Avignon.

Il est nommé au  prix de la critique 2018 dans la catégorie création artistique et technique pour « Le livre de la jungle » mise en scène de Daphné D’Heur et Thierry Debroux au Théâtre Royal du Parc de Bruxelles.

Il est également formateur lumière depuis plus de 25 ans à l'ISTS Avignon, TSV à Montpellier, ARTDAM à Dijon, AVAB/ETC à Saint-Denis, etc.

 

Sabine Rivière

Danseuse (dans Coins de réel)

 

D’origine franco-américaine, elle se forme à la danse contemporaine au CNSMDP et étudie le théâtre avec la metteur en scène Camilla Saraceni. Récemment elle assiste la chorégraphe Cristiana Morganti pour sa nouvelle création A fury tale. Elle collabore depuis 2014 avec le performer-musicien Alvise Sinivia, ils créent ensemble le duo Le son n’a pas de jambes sur lesquelles se tenir (Villa Médicis, Théâtre de Vanves, Briqueterie CDC du Val-de-Marne, festival Mens alors !…). Elle danse pour Sandrine Maisonneuve, le compositeur Jerzy Bielski et les compagnies Grégoire and co (Sylvie Le Quéré), Ke Kosa (Giulia Arduca), Métatarses (Sandra Abouav). Elle est membre du Collectif WARN!NG / Label de spectacle vivant. Elle participe à la formation Prototype II : La présence vocale dans la partition chorégraphique (Hervé Robbe, Abbaye de Royaumont). Depuis 2014 elle se forme à l’Ohashiatsu.

 

Carmen Lefrançois

Saxophoniste, compositrice (dans Les mots n'existent pas)

Co-fondatrice (avec le pianiste et performeur Alvise Sinivia) du collectif WARN!NG et membre de plusieurs ensembles dont l’orchestre d’improvisation ONCEIM, Carmen Lefrançois se nourrit d’une pluralité dans ses pratiques. Elle s'est formée dans les classes de saxophone, improvisation générative, musique de chambre, et pédagogie du Conservatoire national supérieur de musique et de Danse de paris. Admise en 3e Cycle supérieur 1ère nommée en 2012, elle y développe alors un langage personnel in- intrinsèquement lié à la nature hybride de son instrument ; sa recherche amène à considérer celui-ci comme un seul méta-instrument composé des quatre saxophones et d'un dispositif de contrôle électronique. Sa sensibilité l'a poussée à se pencher sur l'acte de composer et de construire, multipliant ainsi les coopérations avec les compositeurs. Lauréate de différentes compétitions internationales et soutenue par le Mécénat musical de la société Générale, Carmen Lefrançois enseigne au Conservatoire de Pantin. Elle joue les becs et anches Vandoren. 

Joana Schweizer

Danseuse (dans Coins de réel)

 

D’origine franco-portugaise, elle se forme parallèlement en danse contemporaine, piano classique et chant. Elle danse dix ans dans une compagnie de danse contemporaine jeune public, étudie la danse contemporaine au CNSMDP. Aujourd’hui elle est la chanteuse du groupe électro KABARET. Elle est stagiaire auprès d'Ambra Senatore, participe à de nombreux workshops (Arcosm, Fatou Traoré,Christine Lentheric). Elle participe également à la formation Prototype II : La présence vocale dans la partition chorégraphique (Hervé Robbe, Abbaye de Royaumont) et danse pour Sandra Abouav, Leïla Gaudin, et Mathilde Vrignaud. Aujourd'hui, elle crée un solo qui mêle danse, chant et piano (Château de Monthelon, La Briqueterie, Le Tobogan, La Fabrique de la Danse).

© 2020 les yeux de l'inconnu